Voici le résumé de mon mémoire

Mon projet de recherche porte sur le vidéomapping en milieu muséal

Memoire-Mathieu-Legault-Mockup

Voici ma question de recherche :

Quel est le rôle des dispositifs numériques immersifs
utilisant le Vidéomapping au sein des expositions muséales ?

Mots clés : dispositif numérique muséal, immersion, exposition, musée, vidéomapping, réalité augmentée.


Le développement de nouvelles technologies a propulsé les expériences numériques de tout genre dans les musées et les dispositifs numériques immersifs de réalité augmentée ayant recours au vidéomapping en ont largement bénéficié. 

Dans la nouvelle économie de l’expérience, la concurrence des musées s’est amplifiée, les offres culturelles se sont diversifiées et les visiteurs sont devenus plus exigeants, ne voulant plus se déplacer pour une expérience qu’ils anticipent comme étant courante. Cette nouvelle réalité incite les musées à innover, se renouveler et présenter les objets et collections avec une nouvelle approche, plus originale, comportant des éléments étonnants, percutants, numériques, interactifs et immersifs.

L’engouement pour les expériences immersives dans les expositions coïncide également avec l’apparition d’expositions temporaires dans les musées dont le but est d’attirer et d’intéresser le public. Dans la foulée de la nouvelle muséologie, la vision du musée, axée essentiellement sur la collection et l’objet, fut remplacée par celle du public et de l’expérience du visiteur qui sont désormais au cœur de la démarche du musée. L’expérience immersive appliquée aux expositions muséales convient parfaitement à ce nouveau paradigme puisqu’elle place le visiteur au cœur du dispositif, ce dernier n’est plus seulement un spectateur, il est devenu un acteur à part entière.

Pourtant, les expériences immersives existent depuis l’antiquité, mais c’est avec la progression technologique que le recours aux dispositifs numériques immersifs a suscité un véritable intérêt pour les musées. En plus de l’effet spectaculaire, les expériences immersives font appel aux émotions qui font partie du processus d’apprentissage puisqu’elles sont impliquées dans la motivation, l’attention et la mémoire. Bien que très peu d’études ont été réalisées sur ce sujet précis, les dispositifs numériques immersifs ayant recours au vidéomapping dans les expositions muséales, par leur aspect non intrusif (aucune altération des artéfacts sur lesquels sont projetés les vidéos), immersif, engageant et polyvalent, sont une voie très prometteuse pour la mise en valeur du patrimoine, car elles permettent aux créateurs d’aborder les sujets sous différents angles afin de renouveler l’expérience pour le visiteur.

Ce projet de recherche s’appuie sur l’hypothèse que les dispositifs numériques immersifs ayant recours au vidéomapping, en exploitant les émotions qu’elles génèrent et la capacité narrative qu’elles puissent induire aux artefacts ou aux idées que tente d’illustrer le musée, contribuent de façon déterminante à une meilleure expérience de visite au profit de l’exposition. 

Exemple de l’utilisation du vidéomapping au sein d’une exposition muséale

Pompéi. Cité immortelle Exposition - Musée de la civilisation du Québec

Pompéi. Cité immortelle s’appuie sur les recherches archéologiques et scientifiques les plus récentes, mettant en valeur plus de 110 artefacts. Ces objets font écho à une installation immersive spectaculaire qui permet de ressentir l’esprit et la vie quotidienne de l’époque, jusqu’au moment de l’éruption volcanique, où la terre tremble sous les pieds du visiteur et que tout s’effondre. Une expérience muséale unique, riche en découvertes et en émotions!

jusqu’au 11 sept 2022 

La Galerie de l'Arctique, une exposition permanente au Musée canadien de la nature.

Cette exposition a la particularité de nous accueillir avec un dispositif numérique immersif ayant recours au vidéomapping. Ce dispositif immersif, qui en 2018 a gagné un prix prestigieux, est une « […] installation faite de plaques de vraie glace qui invite le visiteur à interagir de façon multisensorielle : l’ouïe, la vue et même le toucher sont sollicités ».

 

C’est quoi le vidéomapping ?

Une des caractéristiques du vidéomapping est une adaptation d’images  projetées à une surface tridimensionnelle (édifices, objets, installations muséales), qui permet d’animer l’objet ciblé par une production vidéo qui est créée spécifiquement pour cet objet ainsi que pour l’évènement.

« Généralement, on s’accorde à dire que le vidéomapping consiste à appliquer une texture lumineuse dont la géométrie correspond à une surface plus ou moins complexe faite de matériaux hétérogènes sur laquelle elle est projetée. […] Le vidéomapping pourrait être compris comme une simple hybridation du cinéma, de l’animation et à
de la scénographie, mais ce serait manquer l’essentiel des questions que stimule
cette pratique » (Schmitt et al., 2019, p.6).

 

Pour Labadz (2019, p.44), le vidéomapping fait partie de la famille « des formes audiovisuelles basées sur l’illusion ». Il s’agit de projeter des animations 2D et 3D générées par des ordinateurs sur « des objets préalablement mesurés et étudiés qui deviennent des écrans ». Ce type de projections « permettent ainsi la création d’une nouvelle réalité augmentée à l’intérieur de la réalité dans laquelle nous vivons […] »

le vidéomapping est un spectacle multimédia numérique, et « ce type de projection architecturale répond à une demande croissante de consommation d’expériences novatrices, immersives et centrées sur le spectateur » (Paquin, 2015, p.55).

 

Labadz , J.W. (2019). La « spatialisation » du regard avec le dispositif vidéomapping. Dans D. Schmitt, M.Thébault et L. Burczykowski (dir.), L’image au-delà de l’écran. Le vidéomapping (p. 43-56). ISTE Editions.

Paquin, A. G. (2015). ‪Les mappings vidéo sur le patrimoine bâti comme forme d’hybridation entre œuvre et dispositif de médiation‪. Études de communication, 45(2), 53-76. https://doi.org/10.4000/edc.6462

Schmitt, D., Thébault, M., et Burczykowski, L. (2019). L’image au-delà de l’écran. Le vidéomapping. ISTE Editions.

Le monde des musées est fascinant et complexe

Nous avons la chance de vivre dans la capitale nationale et d’avoir accès à plusieurs musées nationaux qui débordent d’applications multimédias. C’est à nous d’en profiter !